• La Suisse prise la main dans le grid

    Salons Bartholomi.jpgJ'étais en pull, il était en chemise à manche courte. J'avais un thermomètre à laser et ai mesuré 22 degrés au plancher, 21 contre les murs, 17 sur les fenêtre à vitrage unique. Des spots non économiques écrairaient les Salons de la rue Bartholoni.

    Il portait une cravate et un costume qui sied à sa qualité de professeur de l'EPFL. Il est membre de l'influente et quelque peu occulte ElCom. Où il tente - la commission de l'électricité n'a que quatre ans d'expérience - avec ses six collègues placé par le Conseil fédéral sous l'experte présidence de l'ancien Landamann d'Appenzell, Carlo Schmid-Sutter, de réguler le marché de l'électricité en Suisse.

    L'Europe veut créer un seul marché de l'électricité, l'électron est, sera sans frontière. C'était le thème de la conférence de Matthias Finger ce midi à l'invitation des Midis de l'Europe organisé par l'Institut d'études européennes.

    Lire la suite

  • Le Monde absent des kiosques, mais pas de l'iPad

    Le Monde 30 nov 2011.jpgLe syndicat du livre a bloqué les rotatives du journal Le Monde, informe Le Figaro (rien à ce sujet sur www.lemonde.fr ni sur sa page Média), mais n'a pas pu, voulu ou su bloquer la mise en ligne du quotidien français, dont l'édition datée de mercredi est sur mon iPad, mais ne sera pas dans les kiosques demain.

    Comment mieux symboliser la fin d'un monde? Et l'avènement d'un nouveau monde dominé par l'américain Apple et ses avatars. Les syndicats perdent leur pouvoir sur les machines, les éditeurs aussi. L'avenir des rédactions dépendra-t-il des diffuseurs du XXIe siècle, Apple, Google, Facebook, Twitter?

     

    Lire la suite

  • Genève: arrêtons avec la démocratie des confettis

    challendin 2.jpgLes citoyens de Chêne-Bougeries ont donc refusé le projet de construction de 200 logements au lieu-dit Challendin. Ce n'est pas une surprise. Car ces citoyens sont essentiellement des propriétaires de villas. Ce que révèle la zone jaune qui couvre pratiquement toute cette commune résidentielle genevoise. [cliquer sur l'image pour l'agrandir]

    Le crime de Mark Muller a été de déclasser le périmètre du chemin de Challendin en zone de développement 3 (hachurés orange sur l'image), ce qui pour nombre de propriétaires signifient une poussée de la ville, une possible perte de valeur de leur parcelle et un contrôle étatique. On comprend pourquoi les Verts étaient contre et les socialistes pour le déclassement.

     

    Lire la suite

  • Le colibri, le blogueur et les indignés

    colibri.jpgUn blog c'est du boulot. C'est une petite entreprise. Editoriale en l'occurrence. Mais c'est aussi beaucoup de satisfaction.

    Cette semaine encore je partageais avec un futur possible blogueur la passion qui m'anime et le plaisir que je retire de de l'écriture et l'édition. Cet exercice presque quotidien a eu un premier effet bénéfique: le même que celui que l'on gagne quand on s'astreint à une discipline: l'aisance. J'écris beaucoup plus rapidement, beaucoup plus facilement qu'autrefois, un peu mieux aussi [je suis évidemment loin de la perfection et connais mes limites, merci de supporter mes coquilles et autres scories...].

    Bloguer invite aussi à voir le monde différemment, à prendre du recul, à prendre sa part.

    Comme le colibri. Une jolie histoire que certains connaissent peut-être. Je viens de l'entendre racontée par Lionel Astruc dans l'émission Terre à terre de France culture. L'oiseau du paradis a donné son nom à un site internet Colibris et à un mouvement politique français "Tous candidats en 2012", La suite des indignés, les engagés.

    Lire la suite

  • De bleu, de bleu, une citoyenne empêchée de voter

    vote par internet nov 11.jpgIl a fallu trouver le site de vote. Personne ne lit les modes d'emploi et surtout pas la génération 00. La génération 00 ce sont ces gens où tous les appareils électroniques affichent un 00 en lieu et place de l'heure. C'est qu'ils n'ont pas été capable de remettre l'heure à l'heure lors de la dernière coupure de courant.

    Certes la carte de vote indique bien une url https://www.evote-ch.ch/ge, mais la citoyenne fait ses paiements via le site internet de La Poste et trouve sur le site du géant jaune un lien actif qui l'emmène d'un clic le système de paiement. En voiture Paulette! Donc elle ne lit pas la carte de vote et tape www.ge.ch, une adresse qu'elle connaît car elle consulte à l'occasion le site de l'Etat pour voir les résultats des votations...

    Lire la suite