L'Apocalypse: une découverte

Apocalypse.jpgJe viens de réécouter l'émission Les Racines du ciel sur France Culture. Frédéric Lenoir et Leili Anvar y recevaient le théologien Jean-Yves Leloup qui vient de publier une nouvelle traduction de «L'apocalypse de Jean» chez Albin Michel.

Un enchantement, une découverte.

Découverte à la fois d'un auteur et d'un texte parmi les plus mystérieux qui soit. Dans les mots du théologien, l'Apocalypse devient lumineuse, un texte d'espérance. Une révélation de ce "Je suis" qui nous rappelle cette terrible évidence: nos actes ont des conséquences. Une posture contre l'athéisme, qui est cécité au sens éthymologique du mot.

Les mots justement de Jean-Yves Leloup révèlent le christianisme comme la plus belle aventure mystique et intellectuelle de tous les temps, une pensée qui prend des dimensions inconnues qui flirte avec toutes les sagesse, la sagesse tibétaine, qui éclaire la nature de "l'être qui l'est", une nouvelle traduction pour restituer en français le tétragramme YHWH, l'indicible nom de celui que nous avons enfermé dans les mots Dieu, Père, Eternel, qui donne aux croyants une dynamique formidable, rappelant en paroles d'aujourd'hui que chaque être humain est un potentiel souverain pontif, un être pont en le visible et l'invisible, entre l'ici et l'au-delà, entre le présent et l'éternité, expliquant que l'Apocalypse est à la fois une histoire symbolique de la fin des temps, c'est à dire de chaque humain dont l'histoire personnel est dans un temps fini.

Je ne peux que vous conseiller d'écouter cette émission et de vous laisser transcender.

Commentaires

  • Merci Mr Mabut. Une émission capitale pour notre époque. A écouter par le plus grand nombre.

  • Une surprise pour moi récemment à propos du texte de l'Apocalypse, c'est que le grec de l'original est écrit avec la grammaire la plus simple qui soit, de sorte que le texte constitue un terrain d'exercice idéal, paraît-il, pour la version grecque. Le verset qui pose au traducteur le plus de dilemme est apparemment le 13:10, y a-t-il erreur dans l'original ?

  • Un très grand merci, M. Mabut, de nous informer de cette émission de très haute qualité et qui nous invite à percevoir tant de plans de l'être humain.

Les commentaires sont fermés.