Maudet et Perrin: plus fort que le GSSA!

maudet keckeis.jpgIl a un certain courage Pierre Maudet et/ou un flair politique hors du commun.

Tout seul hier à Berne - les Keckeis et autres Arbenz qui encadraient notre capitaine étaient comme les géraniums sur les balcons de la Berne fédérale, indispensables au cliché d'une Suisse éternelle, caution nécessaire pour que l'idée révolutionnaire du jeune radical genevois bouleverse le pays jusqu'au fin font de ses vallées alpestres.

Maudet, c'est James Fazy ou Guillaume-Henri Dufour?

Ce qui est sûr pour l'heure, comme l'ont titré quelques journaux reprenant une exergue du vrai rapport: "La plus grande menace pour la sécurité de la Suisse, c'est le ministre de la défense UDC Ueli Maurer".

Tout seul donc notre ministre de la sécurité d'une commune au territoire six fois moins grand que celui de la ville de Zurich, mais néanmoins "magistrat de la deuxième ville du pays", a dit que la Suisse devait

  1. abolir le service militaire obligatoire, dernier avatar du hérisson national que les menaces fascites, nazies et soviétiques avaient porté à son paroxysme au XXe siècle,
  2. nouer des accords de défense avec ses voisins de l'Union européenne et
  3. construire des forces nouvelles de défense dignes du XXIe siècle, capables de faire face aux trois menaces actuelles détectées par Maudet:
    - la cybercriminalité,
    - le terrorisme et
    - l'extrémisme.

maudet blog sécurité.jpgCe n'est évidemment pas avec des blindés et des avions de chasse ni avec des troufions l'arme au pied qu'on est le mieux armé face à ces dangers.

Abolir l'armée de milice, c'est au passage aussi dire oui à l'initiative contre les armes et séduire l'électorat féminin qui est en passe de se racheter une conduite après son oui calamiteux à l'abolition des minarets.

Quant à Perrin, le vice-président d'une UDC cacochyme, il n'a rien trouvé de mieux hier soir à Forum que de rappeler la dernière intervention de l'armée comme force de sécurité intérieure. C'était en 1932. "Pierre Maudet ne passe pas ssouvent devant la pierre commémorative en allant à son bureau de la Mairie de Genève", a ironisé le Neuchâtelois, en usant d'un argument cher au GSSA. Le monde à l'envers!

maudet 20 minuten.jpgLe pétard Maudet fera-t-il sauter la Berne fédérale et son ministre de la Défense? La presse alémanique a peu relayé der "wahre Bericht". 20 Minuten, le plus grand journal de Suisse, liquide l'affaire dans une brève de la rubrique 20 secondes. En revanche le Blick consacre une demi page à l'événement et l'accroche en première page de son site internet ce matin. Le Parti radical genevois diffuse sans surprise le "vrai rapport" de son champion. Ce n'est pas (encore?) le cas du site du PLR national.

PLUS:

Lire le "vrai rapport" sur la politique de sécurité. On peut également le trouver sur le site www.pierremaudet.ch.

A lire aussi le billet "La bombe Maudet" de Pascal Décaillet. L'animateur de Genève à chaud a reçu le "vrai rapport" avant tout le monde et compare son auteur à Bonaparte.

 

PS: est-ce qu'un graphologue pourrait commenter la signature de Pierre, son patronyme Maudet n'y apparaît que sous la forme d'un point. Veut-il lui aussi marquer la fin de l'histoire?

maudet sécurité.jpg

 

Commentaires

  • Le rapport de Monsieur Maudet est certes intéressant mais reste incomplet,
    D’abord concernant les menaces, il ne parle pas de la guerre psychologique soit la guerre de l’information (PsyOps en langage militaire). Or, tous les conflits débutent de nos jours avec ce type de moyen, qui sont facilement utilisables via le WEB et les journaux gratuits (informations non vérifiées). Deuxièmement concernant la Cyberguerre, radar, systèmes DCA, le rapport Maudet reste très imprécis, les moyens militaires (avions de combat F/A-18, radar systèmes DCA systèmes de communications) sont parfaitement protégés contre les virus et le brouillard électromagnétique. Par contre les infrastructures civiles le sont moins !

    Concernant les menaces, la guerre Psy, la Cyber guerre ne remplacent pas les conflits traditionnels mais complètent ceux-ci. En conséquence, les nouvelles menaces ne remplacent pas les anciennes , elles mais s’ajoutent ! Nous sommes passé de la guerre symétrique aux conflits disymétriques (combinaison de conflit traditionnels, infra –guerrier, terrorisme, guerre psy et cyberguerre).

    La tâche de l’armée en est donc d’autant plus complexe !

    Concernant la fin de l’obligation de servir, Monsieur Maudet se brosse une image de « politiquement correcte » car en fait deux options sont possibles : la continuïté actuelle ou l’armée professionnelle mais plus chère !

    Ce qui est dommage dans toute cette histoire c’est que le rôle de produire un tel rapport appartient au DDPS et non à chaque citoyen, sans quoi nous risquons de nous retrouvez avec une pléiade de vision plus ou moins réalistes.

  • Maudit Maudet! Merci PK pour ces informations complémentaires! En tant que femme je n'y connais rien aux militaires et aux armes! Mais je sais écouter mon instinct....et celui-ci me dit que le "petit jeune" qui ne sait pas gérer sa voirie en temps de neige, n'a de loin pas les compétences pour dire à notre Ministre ce qu'il doit faire! Sa responsabilité actuelle est de faire son boulot, pas celui des autres......dans le premier cas il y a encore beaucoup à faire et pourvu qu'il ne soit jamais assis sur un siège parlementaire à la Berne Fédérale.

  • Monsieur Maudet a, semble-t-il, un petit problème: que fait-il chez les radicaux ? C'était pour faire plaisir à papa ? Même les socialistes le trouveraient un peu à gauche.

  • La signature de Maudet, c'est une astuce pour toutes les boulettes qui accompagnent sa vie politique. Pour chacune il pourra revendiquer qu'on a imité sa signature. Comme souvent dans les noms au Moyen-Age, la phonétique inspire des rapprochements, le d et le v sont souvent associé à des noms semblables. Pierre Mauvet pourrait bien être la solution de cette énigme qui sert de signature.

  • FL a un besoin irrépressible de s'exprimer partout où il peut.
    Depuis cette votation sur les armes, c'est quasiment toutes les semaines. Infrarouge, La Liberté, les blogs de tdg.ch, ...

    Heureusement qu'il y a des Maudets en politique, c'est déjà assez pénible comme ça, si en plus chacun devait être d'accord à 100% avec l'opinion "généralisée" du parti...
    Notez qu'il veut garder l'armée, mais sous une autre forme et l'adapter aux menaces actuelles.
    Je trouve ça tout à fait sensé.

    Et quant à la complémentarité des menaces anciennes / nouvelles, tout n'est pas faux, mais cela ne justifie pas du tout l'état actuel de l'armée.

    Et lorsque l'on dit qu'une armée professionnelle coûte plus cher, c'est faux.
    Vous semblez oublier que les absences au travail occasionnent des coûts énormes, pour l'économie en général, pour l'entreprise, et au niveau de l'assurance perte de gain.

  • Au moins 7 fautes de frappe. Peut-être une relecture ?

Les commentaires sont fermés.