jeudi, 28 octobre 2010

Pas facile de se faire une idée de la blogosphère

blog logo foule.jpgJe prépare pour lundi un séminaire sur la blogosphère. Vaste sujet. Trop vaste sans doute, d'autant que ma fonction d'animateur de la petite mais active blogosphère Tribune me laisse peu de temps pour observer le bouillonnement des blogs. Impossible de les compter. Impossible de les valoriser, même si des portails comme Technorati, pour le monde anglo-saxon, ou Wikio ou bonweb, pour le monde francophone, tentent de mesurer leur audimat, leur renommée, leur influence.

L'occasion pour moi de lever un peu le nez du guidon. Pas grand chose dans la littérature ou des titres déjà anciens comme Blog Story de la Genevoise Emily Turrettini.

Si vous avez des bons plans pour en savoir plus de manière synthétique, je suis preneur.

Lire la suite

22:49 Publié dans Air du temps, Blogosphère genevoise, blogs et net, Médias | Lien permanent | Commentaires (21) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

mercredi, 27 octobre 2010

Moritz ferme son blog. La faute à la presse?

Leuenberger blog tête.jpgMerz termine sa carrière de conseiller fédéral en fanfare. On finira par le regretter notre Appenzellois qui ressemblait tant à de Funes.

Widmer Schlumpf s'installe aux Finances. Pour combien de temps? L'UDC dissidente pourrait ne pas survivre aux prochaines élections fédérales de l'automne 2011. Personne ne lui suggère donc d'engager telle ou telle politique. Une année perdue? Les citoyens auront indirectement leur mot à dire sur l'avenir d'Evelyn.

Moritz part en catimini.  Morits a fermé son blog bilingue. Et en ouvre un autre uniquement en allemand. Son expérience de ministre blogueur est unique ou presque en Suisse. Mortiz regrette le temps où son blog était inconnu des médias. Son dernier billet s'intitule:  Hey, that's no way, to say goodbye.

 

Lire la suite

22:59 Publié dans Affaires fédérales, blogs et net, Démocratie, Politique | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

mardi, 26 octobre 2010

L'indice mondial de la corruption

corruption guardian interactif.jpgJe butine à la recherche d'informations sur les blogs, l'histoire, les outils, l'audience, les portails, la publicité, la marchandisation, l'interactivité, les communautés, les top, les flop,... [si vous avez de bons plans sur le sujet,, je suis preneur] et tombe sur The Technorati Attention Index 2009. Les trois premiers étaient 1.  YouTube 60,644 2. The New York Times 17,374 3. guardian.co.uk 8,039 4.

Je clique sur le troisième et débarque sur la page d'accueil du Guardian, où je trouve ceci, une autre mise en carte du palmarès de la corruption établie par Transparency International (je préfère l'original). L'initiative est sponsorisée par la Fondation Bill et Melinda Gates, comme ce portail du Guardian qui traque les progrès du développement global.

Lire la suite

23:44 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

lundi, 25 octobre 2010

Préservatif, droit à la vie, droit à la mort

capote à trefle.jpgCe lundi 25 octobre tombent deux nouvelles bouleversantes:.

Les deux nouvelles n'ont à première vue pas grand chose à voir l'une avec l'autre. Sauf que, du point de vue de l'Eglise catholique, le préservatif est prohibé, car il est une barrière au don de soi hors de tout égoïsme, à l'altérité, au droit naturel à la procréation, au droit à la vie donc, même si, comme c'est le cas à Lucerne, il s'agit de lutter contre le sida.

Le Tribunal fédéral lui force des médecins fonctionnaires à nourrir un condamné en grève de la faim. Les juges lui dénient ainsi le droit à la mort que réclament pour lui... les médecins.

Lire la suite

22:32 Publié dans Air du temps, Dans quel état j'erre, Démocratie, Gestion publique | Lien permanent | Commentaires (5) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

dimanche, 24 octobre 2010

Littell, Econoclaste, 11 heures, Balafon...

le temps hoessli veya littel.jpg24 heures par jour, 365 jours par an: pas d'inflation sur le temps. Même si le vélo électrique, le moteur à explosion, l'avion à réaction et twitter ont compressé un peu notre espace-temps, impossible de tout lire, tout suivre. Je ne suis donc pas abonné au Temps, mais je reçois la newsletter. Hier j'ai donc lu l'édito de Johathan Littell, propulsé l'espace de quelques heures rédacteur en chef. Rien que ça! Joli coup du quotidien de la gare Cornavin.

Savoir qui parle! Un édito à lire qui renvoie à un lancinant problème qui suscitent récuremment des billets catégoriques sur la question de l'anonymat. Sans doute, lorsqu'il s'agit de l'information, ce qui est le pain quotidien du quotidien, la connaissance de la source est un élément clé de la crédibilité. Quand il s'agit d'une opinion ou d'une analyse, la connaissance de l'auteur ne s'impose autant.

Lire la suite

10:17 Publié dans Air du temps, J'ai publié aussi, Médias | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

vendredi, 22 octobre 2010

La R'vue 2010: un cabarethique et toc

LA-R'VUE-2010---Familles-décomposées2---Copyright-Gabriel-Bonnefoy-RES.jpgDe l'humour, du slam, du débit, du mouvement, des vidéos, des voix, du hip-hop, des astuces scénographiques, des rires, de longs applaudissements au final. Bref du beau spectacle, pas une minute d'ennui. Rien à enlever à La R'vue 2010, contrairement à la cuvée 2009 un peu longuette.

Mais, mais, mais... Mais que manque-t-il donc au cru 2010 de la Revue de Genève. (Un peu) de francs éclats rires que dégoupillent les blagues cracra, du mordant à l'égard des élites, qui flatte le peuple et le console de sa condition?

Oui, regretteront les afficionados des revues d'antan. Non, la Revue 2010 du duo démocrate Boesch Cohen s'en passe très bien. Ce qui fait l'originalité et l'audace de la cuvée 2010, c'est qu'on a affaire à une pièce morale, un cabaret éthique. On rit, mais on rit jaune parfois à la rue de Carouge.

Lire la suite

19:32 Publié dans Air du temps, Dans quel état j'erre, Démocratie, Médias | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

mercredi, 20 octobre 2010

Manger genevois? Loger à Genève?

métabolisme agricole fvg.pngLa décision d'AgriGenève de soutenir le référendum contre l'urbanisation de la Plaine de l'Aire m'interpelle. Vais-je à mon tour le soutenir? J'ai donc été faire un tour sur le groupe facebook des référendaires (544 fans) et aussi sur la page Plaine de l'Aire (627 amis). Et j'ai lu les arguments de la feuille de récolte des signatures.

J'ai aussi consulté l'étude de l'OCSTAT sur l'agriculture genevoise de 1965 et 2005. Et feuilleté l'étude toute récente commandé par Michèle Künzler sur le Métabolisme agricole franco-valdo-genevois. J'ai encore consulté le blog Le devenir de l'alimentation genevoise.

Et the winner is...

Lire la suite

lundi, 18 octobre 2010

Quel est le prix de la biodiversité?

orang35.gif"D’un bien commun, la nature doit devenir un bien universel." Cette phrase est la conclusion de l'éditorial de Pierre Veya dans Le Temps de ce lundi 18 octobre. Le bien commun, c'est en l'occurrence la biodiversité (2010) dont les nations causent à Nagaya, sous l'égide du PNUE, et dont on craint la disparition si on laisse la main invisible du marché continuer à faire son oeuvre: c'est-à-dire à inciter les pays biodivers à remplacer ce bien universel - sans valeur au sens marchand - par des monocultures plus rentables telles le palmier à carburant.

Fort bien. On va donc donner une valeur à la biodiversité, ce qui permettra aux pays biodivers de mettre la biodiversité en concurrence avec le palmier à huile et donc à préférer conserver la biodiversité, ce bien universel, plutôt que la monoculture du palmier. Quel sera le prix de la biodiversité?

Lire la suite

07:52 Publié dans Air du temps, Economie, Gestion publique, Monde, Pays, paysans, université | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

samedi, 16 octobre 2010

Démocratie suisse: la bande des six pour une fois d'accord

vimentis patronage.pngNe sont-ils pas touchants nos six présidents des principaux partis nationaux alignés en rang d'oignons tous unanimes dans leur patronage du plus grand sondage en ligne de Suisse?

Kesako, allez-vous me dire? C'est que de ce côté-ci de la Sarine, peu de monde a entendu parler de Vimentis, autrefois Perpective suisse. Il s'agit d'une initiative citoyenne de quelques étudiants de Saint-Gall et de quelques autres centres de formations suisses. Objectif: aider nos présidents susmentionnés ainsi que les citoyens dans leur ensemble et les élus dans la conduite de la démocratie suisse.

Pas de bon capitaine sans bonne vigie. Vimentis s'emploie donc une fois l'an de sonder les Suisses par internet. Deux dizaines de milliers d'habitants répondent nous dit le site internet. Par de savants recalculs, Vimentis corrige, nous assure-t-on, les biais que l'internet et la participation spontanée et anonyme introduisent dans l'échantillon.

Perso, je trouve l'initiative plutôt intéressante. D'où ma petite promo de ce samedi pluvieux.

Lire la suite

15:37 Publié dans Affaires fédérales, Démocratie, Politique | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

vendredi, 15 octobre 2010

L'UDC Pierre Scherb et les paysans rejoignent-ils les décroissants?

cardon aoc.jpgCe matin sur son blog le constituant UDC Pierre Scherb écrit: "La Genève internationale s'essouffle - réjouissons-nous!"

Hier, l'info de 11h signalait que le comité d'AgriGenève avait décidé de soutenir le référendum contre le déclassement de 58 hectares de terres agricoles des Cherpines à Plan-les-Ouates et Confignon, où Mark Müller et le Grand Conseil qui la suivit souhaite bâtir quelque 2500 logements et permettre l'érection du grand stade du conseiller administratif de Plan-les-Ouates, le ci-devant fraîchement désigné président du nouveau parti des Verts libéraux Laurent Seydoux.

Scherb et les paysans, des décroissants? Je le crois. C'est même l'état d'âme d'une majorité de Genevois de toutes couleurs politiques, qui ne voient plus que la croissance paie leur niveau de vie incroyablement élevé (en moyenne). Le temps des nains de jardin est arrivé.

Lire la suite

jeudi, 14 octobre 2010

StreetWars: une nouvelle qui fait froid dans le dos

streetwars.jpg

Comme nombre de Genevois, je relis la Tribune le soir. Le permier numéro de la nouvelle formule a retenu mon attention plus que d'habitude. "Carnage au pistolet à eau dans les rues de Genève", un titre intrigant qui révèle un nouveau jeu urbain Streetwars, un brin inquiétant.

Lire la suite

16:00 Publié dans Air du temps, Dans quel état j'erre, Démocratie, Médias | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

mercredi, 13 octobre 2010

Respiration enfantine aux Bastions

DSC06707.JPGDSC06708.JPGDSC06709.JPG

 

 

 

 

Ce matin en sortant du P'tit Déj de la Tribune, une grand-mère et sa petite-fille. [cliquez sur les photos pour les agrandir]

La grand mère, c'est le Dr Françoise Berthoud. Elle m'adresse un sourire malicieux mais un peu las - le combat contre la pensée unique médiale use sans doute. Elle sort de sa poche une feuille verte qu'elle me tend.  "Réflexion sur la santé",  trois conférences et débats samedi 6 novembre de 13h30 à 18hà la maison des associations, salle Carson.

Son association, c'est l'ARS Association Responsabilité Santé. Trois femmes discoureront doctement: Marie-France de Meuron, une blogueuse de la Tribune sur l'art du diagnostic, Nathalie Calame, sur les maladies émergentes et Françoise Berthoud sur quelques diagnostics néfastes.

16:27 Publié dans Air du temps, université | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

Santésuisse vs médecins genevois: le bras de fer continue

soins médicaux enfants stétoscope.jpgLe Conseil d'Etat genevois va-t-il devoir fixer à nouveau les tarifs des soins ambulatoires (médecins et hôpital)? Depuis 2006, le tarif est à 96 cts. Trop cher pour les assureurs maladie. Santésuisse a mis en demeure les médecins de Genève de reprendre les négociations. Les médecins font la sourde oreille et prépare la contre-offensive: une initiative fédérale visant à séparer l'assurance maladie de base de l'assurance complémentaire.

L'enjeu est de taille puisque les soins ambulatoire comptent pour quelque 700 millions (41%) des quelque 1,7 milliard que les assurances maladie de base ont factué en 2008 aux prestataires de soins dans le canton (un quart du budget cantonal annuel!).

Lire la suite

Déçu en bien comme disent les Vaudois

tg une du 13 oct.jpgOn m'a changé ma Julie! Après l'âme, longtemps incarnée par Sandra Mamboury - qui, entre nous, tarde à bloguer ;-) - remplacée à la rentrée par sa nouvelle personnification pleine de promesses, voilà qu'on rénove la Julie de fond en combles.

Bon, les blogs, qui font tout de même plus de 250'000 visiteurs uniques par mois, sont tombés dans les caves de la page 36 de ce mercredi historique 13 octobre. Il faut bien occuper les pieds de page. Un nouveau défi comme on dit dans les écoles de management. Les mineurs du Chili parlent d'une nouvelle naissance... J'espère bien franchir à Noël la barre des 300'000 visiteurs. Chers blogueurs, faite la promo de votre blog! (mode d'emploi ici).

A part ça, plutôt réussie cette nouvelle formule, vous ne trouvez pas? Perso j'attends la version Ipad promise pour décembre.

Lire la suite

08:19 Publié dans Blogosphère genevoise, blogs et net, Médias | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

mardi, 12 octobre 2010

L’ex-réd en chef du Courrier va lancer un nouveau journal suisse

Lo Verso au Tiffany.jpgCourageux, mon confrère Fabio Lo Verso!. Témnéraire, diront les Cassandre. A peine débarqué du Courrier par la cellule éditoriale, laquelle, après appel d'offres et auditions des candidats potentiels, a décidé de confier la direction du journal à une troïka masculine..., à peine donc remercié, voilà le Sicilien qui relève un redoutable défi: éditer un bimensuel, format Tribune, imprimé sur papier journal amélioré et prendre pour modèle Le Monde diplomatique ou Die Zeit. Excusez du peu!

J''ai rencontré le nouveau réd en chef hier matin au Tiffany. J'en fais mon "info de 11 heures" ce matin dans la Tribune. Pour que l'aventure voit le jour il espère rassembler les dons de cinq mille abonnés. Pour soutenir cette aventure éditoriale, il suffit de cliquer sur www.lacite.info.

Lire la suite

jeudi, 07 octobre 2010

Radio Cité, radio MCG?

radio cité.jpgAlexandra Cohen est sympathique, dynamique, mais ce matin elle a transformé Radio Cité en Radio MCG.

J'ai capté l'émission au vol et ne sais donc pas si un quatrième ou un cinquième invité, membre ou proche du parti staufférien avait été invité et aurait fait défaut à la dernière minute. Dommage car des voix discordantes auraient été bien utiles pour contrebalancer celles les trois poids lourds, dont deux étaient dans le studio de la rue Baylon à Carouge: Robert Cramer, conseiller aux Etat, Jacques Jeannerat, directeur de la Chambre de commerce, et au téléphone Michel Charrat, président des frontaliers.

Du coup c'est la journaliste qui s'est faite l'avocate du diable. On parlait bien sûr des frontaliers dont 54'000 - nouveau record - déferlent chaque jour sur Genève. Et la journaliste de citer des blogueurs sans dire ni leur nom ni l'identité de leur site à l'appui de ses questions qui toutes fleuraient bon la phraséologie roncheneuse du MCG.

Deux arguments ont manqué au débat pour dire combien cette question est une pure illusion d'optique.

Lire la suite

08:42 Publié dans France, Médias, Politique genevoise, Région | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

mercredi, 06 octobre 2010

L'info de 11 heures: premiers pas

ubs le corbusier.jpgJ'y prends goût à l'info de 11 heures. Je guête la ville à la recherche d'une news qui aurait échappé à mes confrères.

Hier, passant dans les rues basses, j'ai photographié cette affiche toujours exposée dans les vitrines d'UBS et en ai fait une info ce matin. Elle montre Le Corbusier. La banque l'a précipitamment retiré, au prétexte que l'architecte a fréquenté d'un peu trop près les régimes au pouvoir pendant la guerre.

Un péché mortel aujourd'hui où il faut être sans tache pour être une icône. Pas de miséricorde en démocratie. Le Vatican lui fait saints des salops repentis. Prenez le saint patron des Verts, François d'Assise, qu'on a fêté avant-hier dans l'indifférence générele, il a versé le sang avant d'être l'ami des animaux.

Mais revenons au journalisme.

Lire la suite

21:40 Publié dans Médias | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

lundi, 04 octobre 2010

L'ancien président du PDC genevois adhère au parti de Sarkozy

guggenheim_bilbao.jpgTrois semaines de vacances. Ouaouaie le retour!...

Plus de mille courriels, une panne géante des blogs - heureusement résolue, enfin j'espère - une élection controversée au Conseil fédéral, une Constituante Titanic. Et cette demande de la rédaction en chef: "fais-nous donc une news originale chaque jour à publier à 11 heures sur tdg.ch!" Bin voyons... Y'a qu'a, n'est-ce pas!

Coup de chance, mes deux premières news sont originales: la première reprend une info publiée par le jounral autrichien Krone sur cet espion fiscal retrouvé mort dans une prison bernoise et la seconde fait le titre de ce billet et peut être lu . J'ai sans doute placé la barre trop haut. Les prochains jours vont être laborieux.

Help donc! C'est l'occasion de lancer un appel à news. Good news, true news exclusivement cela va sans dire, à envoyer à jf.mabut@edipresse.ch.

Lire la suite

12:05 Publié dans Facebook, France, J'ai publié aussi, Médias, Politique, Politique genevoise | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

vendredi, 01 octobre 2010

Primes maladie 2011: Ouf, j'ai un quatre et demi!

santé coût 2009 santésuisse.jpgLes primes des Genevois n'augmenteront "que" de 3,2%. On l'a échappé belle. Par rapport aux 6,5% de la moyenne suisse, les Genevois poussent un petit ouf de soulagement. Un peu comme un élève qui s'attend à un zéro pointé et obtient un quatre et demi. Déçu en bien!

Reste que la hausse des primes est plus élevée que celle des coûts de la santé, ce que ne manque pas de remarquer Pierre-François Unger. Du moins ceux que le ministre genevois annonce avoir maîtrisés. Ceux en tout cas sur lesquels il a quelques pouvoirs:  l'hôpital cantonal pour l'essentiel et indirectement les factures des médecins et des cliniques via la fixation de la valeur du point Tarmed toujours contestée à Genève.

Premier gros bémol à ce satisfecit, le total des coûts genevois dépasse toujours de 30% la moyenne des coûts en Suisse. Les asssureurs maladie ont chiffré la différence: 4145 francs en 2009 pour l'assuré genevois et 3131 francs pour l'assuré suisse.

Lire la suite

09:55 Publié dans Affaires fédérales, Economie, Gestion publique | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | |