TPG + 6,6%, SIG + 13,3%!

tpg hausse tdg 2 spet 2010.jpgPrésident de l'Aéroport, Longchamp est la tête de Turc du syndicat de ISS. Michèle Künzler s'en sort bien. Les TPG et les SIG, dont elle est ministre de tutelle augmentent leurs tarifs de 6,6% et de 13,3% et personne ne la met en cause.

La conseillère d'Etat de la mobilité et des énergies profite mieux que son collègue radical de l'autonomisation des grandes agences publiques - contestée par la gauche, mais pas par les Verts. Elle en récoltent les bénéfices. Au pire, c'est le Conseil d'Etat qui prendra les coups. En attendant, ce sont les Genevois qui vont casquer. Actif-trafic qui prépare la riposte ne met nulle part en cause la ministre Künzler.

Ce matin les journaux titrent sur la hausse du ticket TPG. Personne ne parle de la hausse des SIG. L'info figure pourtant aussi dans le point de presse du Conseil d'Etat. Mais il ne l'a vraisemblablement pas évoqué lors de sa conférence de presse. Bref une hausse peut en cacher une autre, celle en l'occurrence de la taxe d'épuration des eaux qui passera de 1 fr 50 à 1 fr 70 au 1er janvier. Je vous mets donc en copie ci-dessous le communiqué concernant les SIG.

 

Que recouvre cette hausse des tarifs? Jusqu'à présent les égoûts étaient payés par les contribuables soit au niveau communal (réseau secondaire) soit au niveau cantonal (réseau primaire et station d'épuration d'Aïres).

L'heure est à la facturation des coûts complets aux usagers. Rien à dire. La vérité des prix, il n'y a rien de mieux pour que les consommateurs ajustent leur consommation (sauf qu'en l'occurrence le prix de l'eau propre et sale est compris dans les charges et personne ne fait la relation entre ce mode de facturation et sa consommation d'eau).

Mais ce que nous allons désormais payer à travers la taxe devrait correspondre à une baisse d'impôt puisque les communes et le budget cantonal ne seront plus mis à contribution pour gérer l'eau. Quelle politicien va poser cette question? Accessoirement à quel prix les canalisations du réseau des communes sera-t-il repris par les SIG?

Dernière petite question à propos des TPG. En juin, la régie a expliqué à la Tribune qu'elle rapporte plus qu'elle ne coûte. Alors pourquoi augmenter les tarifs?

Adaptation de la taxe d'épuration au 1er janvier 2011
Le Conseil d'Etat a adopté une modification du règlement relatif aux taxes d'épuration et d'écoulement des eaux. Dès le 1er janvier 2011, la taxe annuelle d'épuration augmentera de 20 centimes, passant de 1,50 à 1,70 franc par m3 d'eau potable distribuée.
Cette augmentation est nécessaire d'une part pour obtenir une couverture entièrement causale des coûts de la prestation de transport et d'épuration des eaux usées, et d'autre part pour tenir compte des importants investissements qui ont été consentis, tels que la construction de la station d'épuration du Bois-de-Bay ou encore les coûts à venir pour la reconstruction des stations d'épuration de Chancy et Villette, notamment.
Les coûts de l'énergie et des produits chimiques intervenant dans le traitement des eaux usées ont eux aussi connu des augmentations significatives.
L'adaptation de cette taxe a reçu l'approbation de la surveillance des prix du Département fédéral de l'économie. A noter que le coût de l'épuration des eaux reste, à Genève, dans la moyenne inférieure des prix suisses.

Les commentaires sont fermés.