Genève: poings levé et chaises vides

poing_leve-3e760.jpgLa politique finira au musée ou en vitrine. A choix. Le destin honorable, mais figé c'est le musée. La vitrine c'est pour les  montres et la démonstration. Ou encore les belles, dont les charmes sont à vendre, mais ce n'est pas le même registre, encore que. Tous s'exhibent pour épater ou suprendre le chaland.

En butinant dans la blogosphère de la Tribune - c'est une de mes fonctions - je découvre les fonds de tiroir du ci-devant citoyen Pascal Holenweg. Il rapporte un événement qui avait échappé à ma vigilance. Il est vrai que je ne regarde pas les exhibitions de nos municipaux ou de nos députés sur Léman Bleu. Pour le détail je vous renvoie à son billet.

De ce petit manège militant, je tire cette leçon...

que la démocratie depuis les Grecs n'a guère innové pour manifester ses intérêts et régler les grandes questions qui font que le vivre ensemble relève de la paix ou de la discorde civile. Cela me préoccupe et m'attriste. Comment se fait-il qu'au XXIe siècle on ait encore besoin de quitter la salle des assemblées pour manifester son désaccord et sa mauvaise humeur.

La science politique n'a-t-elle donc rien de mieux à proposer?! (JFM)

Commentaires

  • J'aurais plutôt écrit : "comment se fait-il qu'au XXIe siècle on ait encore besoin de salles pour assembler des hommes et des femmes chargé-e-s de faire de la politique à la place de toutes et tous les autres ?"... mais peut-être ma question est-elle aussi... archaïque que mon poing levé ?

  • question archaïque oui...comme était désuet ce poing levé même pas ganté de noir...archaïque et surtout incohérente question : comment peut-on poser cette question et simultanément persister à siéger au CM.
    Est-il difficile d'être anarchiste, membre du PS, membre de La Gauche (avec des poststals persécuteurs d'anars) et conseiller municipal, tout ça en même temps ?
    Le bon Pascal s'expose à un torticolisme chronique.
    p.losio

  • et encore, Pierrot n'a évoqué que les moindres de mes contradictions... Quant au torticoli, pas de problème, suffit de tenir la tête droite...

  • ....ça ne m'empêchera pas de mener encore quelques combats avec le bon Pascal (sans minerve)...le prochain sera-t-il celui du Stade de Genève au sujet duquel j'ai déposé en juin une IUE ? Selon la réponse du CE on risque de rentrer dans une phase con-fric-tuelle.
    p.losio

Les commentaires sont fermés.