• Suisse: vengeance éternelle

    Ainsi les Suisses ont-ils dit oui à l'initiative pour que les actes de pornographie enfantine puissent être poursuivis sans relâche jusqu'à la mort de l'accusé présumé innocent. Belle avancée de la démocratie qui en dit long sur la méconnaissance du peuple des conditions dans lesquelles la justice est rendue. La faute aux juges peut-être qui pourraient être plus pédagogues. La faute à l'air du temps bien sûr qui alourdit la loi dans la croyance vaine que tout malheur peut trouver sa rédemption devant un tribunal. Genève fait bande à part dans ce concert. Tant mieux, même si ce n'est pas de beaucoup. A noter le oui des Avanchets où sévit le virulent comité Alerte.

     

     

  • Genève: deux votes pour rien et trois votes à refaire

    30 nov geneve.pngDeux votes pour rien et trois votes à refaire. Sur six objets genevois, le bilan des urnes de ce 30 novembre n'est pas brillant. Le premier vote pour rien c'est celui que Christian Grobet impose désormais aux Genevois*, dès lors qu'ils touchent à un cheveu des lois sur le logement. Le second vote pour rien c'est celui du contre-projet à l'initiative anti-dette. A voir comment les politiciens genevois se sont fichés depuis des décennies de dispositions semblables, on peut douter que ce remède fonctionne mieux qu'un placebo.

    Les trois votes à refaire portent sur la question d'une plus grande sélection des élèves du Cycle d'orientation. Les Genevois ont été empêchés de s'exprimer sur le sujet en raison d'un recours gagné par les partisans de l'initiative 134 et d'une décision rigoureuse du Tribunal administratif qui a renvoyé le scrutin au 27 mai 2009. Cette péripétie n'a semble-t-il pas eu d'effet sur la loi sur l'Université qui passe sans problème. [cliquer sur l'image pour l'agrandir]

    Lire la suite

  • Le "gauchiste" Broulis dégomme le projet du vert Hiler

    Boites-de-conserve.jpgDernier petit tour sur le budget de l'Etat par prestations promis par le conseiller d'Etat écologiste David Hiler. Hier matin, sur Radio Cité, Décaillet qui avait invité sa copine Géraldine Savary en fil rouge - la Lausannoise s'ennuie un peu au Conseil des Etat - a eu la bonne idée de demander à Pascal Broulis son avis sur le budget par prestations rendu public la veille par son collègue genevois. Surprise le radical président pour cinq du canton de Vaud a tenu un discours que nos gauchistes d'ici n'auraient pas renié.

    Lire la suite

  • Hiler ne casse pas (encore) la baraque

    cervin_hornli_petit.jpgDavid Hiler est donc sorti du bois. Son budget par prestations 2009 est plutôt modeste, pour ne pas dire sans ambition. Il faudra attendre la prochaine législature pour espérer voir la révolution culturelle se mettre en marche. En fait, pour 2009, il ne met guère plus en oeuvre que la classification fonctionnelle des charges et des revenus, laquelle est proposée par le modèle comptable depuis son introduction à Genève en 1982, classification largement restée en friche depuis lors.

    La classification fonctionnelle est une troisième dimension qui permet de ventiler les charges et les revenus par groupes de prestations. Elle donne du relief au budget. Elle vient pertinemment compléter les deux dimensions habituelles, celle des subdivisions administratives et celle des natures économiques. 

    Lire la suite

  • Nos politiciens sont formidables

    décaillet 7-8.jpgPascal Décaillet dégaine plus vite que Lucky Luke. A peine avais-je hier posté ma note sur Hiler et la révolution du budget par prestations que le journaliste vedette de la politique genevoise m'envoyait un courriel me convoquant à son 7-8 sur Radio Cité. Laurent Keller, son fidèle assistant, a réussi à me convaincre de participer à ce talk show matinal. [Show, c'est sûrement pour bientôt! Il ne devrait pas être difficile, comme le fait One FM, de planter deux webcams dans le studio de l'immeuble industriel de la rue Baylon pour transformer Radio Cité en WebTV.]


    Autour du micro, il y avait le libéral et éditeur Yvan Slatkine...
    podcast

    Lire la suite