• La Toussaint victime d'Halloween

    halloween.jpgGenève héberge une grosse majorité de catholiques de papier qui ne fêteront que très marginalement la Toussaint demain et le jour des morts dimanche. Il faudra aller dans les cantons de Fribourg ou du Valais pour assister au pélerinage des familles sur la tombe de leurs chers défunts et à la ronde des chrysanthèmes. Paradoxalement on parlait plus de la Toussaint quand les sorcières d'Halloween réjouissaient les gosses. Le sorier Obama captive davantag. Tant mieux.

    Et n'oublions pas les courges. Réinstallons les sur le devant de la scène! C'est une merveilleuse tradition et un légume succulent.

    PS: Lundi 3 novembre, je suis tombé par les hasards du butinage sur l'exposition «Goodbye & Hello: dialogue avec l'au-delà» du musée de la communication (Lire aussi ici).

    Lire la suite

  • Constitution comptable: où est la constituante

    iasb.jpgLa Constituante a été élue par plus de 77'000 Genevois. Pas mal pour un projet qui ne verra le jour que dans quatre ans! Pas mal aussi eu égard aux enjeux qui ne vont pas, sauf surprise, bouleverser la vie des Genevois. Même vieille et rapiécée la Constitution de James Fazy n'a pas démérité et permet de gouverner le canton dans des conditions démocratiques que bien des régions du monde nous envient.

    Le vote étant acquis, les candidats exténués étant partis en vacances. Et les Genevois aussi, je vous fais part tout de même d'un petit article lu ce matin dans le Financial Times (journal extraordinaire qu'hélas je ne feuillette qu'épisodiquement). J'y lis que la révision par les Européens de la règle comptable de la "fair value" notamment pourrait entamer la confiance des investisseurs.

    L'IASB va-t-elle emboîter le pas aux Européens? L'enjeu est autrement plus crucial que ceux dont débattront nos constituants. Les débats se déroulent loin des Parlements et plus loin encore des citoyens.

    Lire la suite

  • Les Vaudois n'existent pas!

    economie genevoise oct 08.pngCombien sont-ils les travailleurs domiciliés hors du canton? Je me suis posé cette question en rédigeant un billet dans la Gazette de la Constituante à propos de la représentativité de cett noble assembée. Et bien croyez-le ou non, il m'a été impossible de trouver cette information sur le site de l'Office cantonal de la statistique qui ne recense précisément que les titulaires d'un permis de frontalier, lesquels sont un peu plus de 62'000, dont 51'573 actifs à fin juin 2008.Rien non plus sur le site du Scris, le Service vaudois de la statistique.

    Lire la suite

  • Un wiki pour la Constitution genevoise?

    wikipedia logo.jpgJ'ai assisté cette semaine à un petit séminaire consacré à la fiabilité de Wikipedia, l'encyclopédie en ligne qui ne cesse de grandir. Ce site collaboratif sans publicité fait partie des dix sites les plus consultés du monde. Au sortir de cette conférence, je me suis dit que la Constituante genevoise devrait utiliser un tel outil. Les 80 constituants désignés par le peuple pourraient rédiger et discuter des articles de la Constituante en direct, permettant aux Genevois de suivre les travaux et dans des forums séparés de les interpeller. Une vraie constitution collaborative, est-ce possible? 

    Le parti radical et la Fédération associative de Genève (FAGE) ont tenté déjà de mettre sur pied pareil initiative [voir ici, le wiki des radicaux et là, les proposition recueillies par La FAGE]. Sans succès. C'est qu'il faut vraisemblablement assurer à un tel projet un ramdam médiatique classique. De quoi en assurer la visibilité et garantir une certaine égalité d'accès à tous les citoyens. Un peu comme les blogs et la revue des blogs que fait la Tribune!

    Lire la suite

  • La BNS, l'or, UBS et nous

    lingot d'or.jpgLa BNS a vendu fin septembre 2008 les derniers grammes des 250 tonnes d'or qu'elle avait prévu de vendre en juin 2007. ll lui en reste 1040 tonnes. Au prix du marché, un magot de quelque 31 milliards de francs. Ce stock représente la moitié du prêt qu'elle a consenti aujourd'hui à UBS pour financer la fondation des casseroles de la première banque suisse. Certes la BNS n'est pas assise que sur un matelas d'or.

    Lire la suite

  • Fusion des polices: go!

    ballon jet d'eau pointe biais.pngToujours à l'affût de l'info, Pascal Décaillet a déplacé hier soir sur son plateau de Léman Bleu Laurent Moutinot, président du Conseil d'Etat, qui, de bonne grâce, est venu expliquer qu'"en effet, les cantons romands réfléchissent à un pas de plus dans la collaboration de leur police cantonale, déjà bien visible puisque nos Pandores portent depuis peu le même uniforme de Chancy à Boncourt". L'Hebdo en dévoile le projet aujourd'hui dans son édition sous le titre 22, v'la police romande.

    D'ici à parler de fusion, il y a encore quelques pas à franchir. A quelle vitesse le seront-ils, that is the question! La Suisse a ses lenteurs qui font son charme. Comme tout organisme public démocratique, elle avance au rythme de ses institutions et seuls les chocs peuvent lui faire faire des bonds en avant.  Deux exemples à ce propos: la crise financière et les primes de la police.

    Lire la suite

  • Publicité comparative paysanne

    beurre oct 08 fr.pngAvez-vous sur les murs de nos villes? Les paysans suisses font de la publicité comparative. Enfin quand je parle de paysans, je pense moins aux travailleurs de la terre et aux éleveurs qu'à l'agro-business. Celui du lait en l'occurrence qui a pris le pouvoir et détermine désormais davantage le revenu du paysan que ne le faisait la Confédération au temps jadis où l'agriculture suisse fonctionnait comme un gros kolkhoze nationale. "Produisez, on s'occupe du reste" était le mot d'ordre d'une agriculture héritée du plan Wahlen.

    Aujourd'hui l'agriculture suisse est méconnaissable. D'ici quelques années, 2015 au plus tard, elle sera eurocompatible. De gré ou de force. Elle apprend donc à se battre à armes égales. Les vaches suisses ayant pissés du lait plus que d'habitude une petite montagne de beurre s'est accumulée. Il faut donc convaincre les Suisses de manger du beurre.

    Le site www.beurre.ch a été conçu pour ça: convaincre l'urbain que le beurre c'est plus naturel que... que la margarine bien sûr. Preuve à l'appui. Voyez ici. Trudi ou Barbie à vous de choisir!

    Notez que, dans le genre décalé, les paysans genevois ne sont pas mal non plus. Il y a quelques mois ils ont vendu leurs vins avec cette pub.

  • Pierre Weiss vote Obama

    obama.jpgPierre Weiss est éditorialiste de l'hebdomadaire Entreprise romande. Je lis régulièrement ses propos qui ont tendance à augmenter ma pensée critique à l'encontre de la pensée unique patronale. Dans son édition de ce 10 octobre, le député libéral nous démontre deux choses: primo il aime le twist intellectuel s'entand, deuxio, il vote pour Obama.

    Lire la suite