• Ban Ki-moon, pompier bouc-émissaire

    343050968.jpg«Oui, les émeutes de la faim placent la communauté internationale devant ses responsabilités», a répondu hier le secrétaire général de l'ONU à quelque 1500 Genevois venus l'interpeller au Palais des Nations. Ban Ki-moon n'a pas la solution miracle, juste une méthode, ajoute le journaliste de la Tribune ce matin: «aborder tout cela de façon globale». De qui se moque-t-on?

    Lire la suite

  • Zappelli, Nock et le PAV

    1144683382.JPGCette photo n'a rien à voir avec ce qui suit. Elle manifeste cependant la relativité des choses. Comme dans les journaux où l'on trouve parfois des mitoyennetés curieuses ou scandaleuses du fait des hasards ou des maladresses de mise en page, celle que nous offre le colleur d'affiches d'après élection du premier magistrat du Palais de Justice m'a fait sourire. D'autant que Nock est le plus ancien cirque de Suisse et la fonction de procureur la plus ancienne magistrature de Genève. En face de ce panneau sis à la Queue d'Arve, il y a celui-ci.

    Lire la suite

  • DD: combient ça coûte?

    1084139438.jpg Proposition du lundi matin: lorsqu'une administration quelconque se lance dans la rédaction d'un rapport, elle devrait en comptabiliser tous les coûts et publier cette info en préambule.

    Lire la suite

  • Pour l'avortement?

    1228327913.gif Dans sa lettre publiée par la Tribune à propos de l'UDC que j'ai qualifié de parti menteur (lire ici et ici), Soli Pardo explique que son parti n'est pas le seul dont la dénomination diverge avec "sa raison sociale". Ainsi le PDC, écrit-il "qui revendique un héritage chrétien et même catholique, tout en étant favorable à l'avortement". Voilà l'exemple type d'un sophisme. Le PDC n'est pas "pour l'avortement", d'ailleurs aucun parti ne l'est. Soli Pardo le sait bien.

    Lire la suite

  • La preuve que le sport n'est pas politique

    2062486357.JPGUn ballon de foot au sommet du jet d'eau. J'aime bien cette idée. Ce matin je l'ai découvert au-dessus des toits du quartier de la Roseraie au débouché du pont du même nom. Etrange suspension lunaire. Notez que des esprits aventureux imaginent qu'un jour on produira de l'électricité dans l'espace en tenant amarré au sol des centrales solaires.

    Ce ballon va-t-il donner des idées aux publicitaires du cru? Echappera-t-on au téléphone portable flottant au sommet du jet vaporeux quand Telecom aura retrouvé ses pénates genevoises? 

    Une chose est sûr. Ce ballon démontre que le sport n'a rien à voir avec la politique. Personne n'imaginerait faire flotter lä-haut un marteau et une faucille ou une étoile rouge le 1er Mai ni même une croix suisse le 1er Août. Et quel scandale ne déclencherait pas l'élévation sur l'onde d'une croix gonflée à l'hélieum le jour de Pâques ou d'un croissant durant le mois du Ramadan!