Vu du Salève: Genève...

  • Doris, stp, abaisse le prix de ma Tribune!

    doris redevance rts.png

    Doris Leuthard module à la baisse le prix de l'abonnement obligatoire à notre chère Radio Télévision Suisse. A l'avant-veille de la votation sur l'initiative No-Billag, la ministre suisse des Telecom, dont les amis PDC n'ont cessé de truster le fauteuil de la présidence de la SSR, passe donc la note annuelle de 451 à 365 francs par famille. Un discount de 19%.

    "Dis Doris, quand est-ce que tu abaisses le prix de ma Tribune qui me coûte 636 francs par année?"

    La question est au cœur de la votation du 4 mars.

    Lire la suite

  • Jacques Attali est-il surfait?

    carron djemila prix latsis 2017.pngIl fut le conseiller de Mitterrand de 1981 à 1991. Et c'est à lui que Sarkozy avait confié en 2008 la commission pour la libération de la croissance française dont un des secrétaires était Emmanuel Macron... Contrairement à l'homme en marche, l’influenceur n'est pas devenu roi.

    Lee causeur n'en est pas moins recherché. Sous le titre "Attali: hors jeu, la Suisse est en voie de banalisation", mon journal préféré accorde une pleine page au maître de conférence, devenu banquier et auteur à succès, convié à Genève par la Fondation Latsis. A quel prix?

    Je reste cependant songeur à la lecture de cet interview.

    Lire la suite

  • La saga catalano-espagnole, Don Quichotte et le bouc-émissaire

    don quichotte.jpgUn Genevois émigré en Espagne me tient informé de la saga catalano-espagnole, une histoire pas tout à fait donquichottesque quoique l'indépendance comme la nation soient des chimères du XIXe siècle.  

    "Les Espagnols sont des gens formidables, mais comme le disait un ami, amené à s'occuper (lui aussi pour meubler une retraite, hélas trop courte) de travailleurs immigrés en Andalousie, ils sont (je le cite, il était dans mon modeste salon, il cherchait son adjectif) "un peu... bourrus". 

    "Et lorsque j'invoque les mânes de Vaclav Havel, je me heurte à la réponse "oui, mais ici,c'est pas la même chose". Réponse à peu près aussi intelligente que celle-ci, servie en d'autres circonstances: "c'est la faute à l'informatique": en Suisse, je ne sais pas, mais ici, on me l'a encore invoquée il n'y a pas longtemps."

    Cette réflexion, qui pourrait alimenter un blog lui ai-je suggéré, vaut bien une répons. Que voici:

    Lire la suite

  • Macron parle trop et trop vite pour être fraternel

    macron fraternite.pngMacron a beaucoup parlé ce soir sur le petit écran sur Facebook et Youtube. Il a dicté de bout en bout les thèmes abordés. L'ensemble de la séquence com avait une tonalité, un message subliminal, qui était affiché en grandes lettres: fraternité. Le mot liberté n'a pas ou peu été prononcé, le mot égalité pas davantage, le mot fraternité pas du tout, mais c'était pourtant le fil conducteur de ses déclarations à la télévision, la première grande interview présidentielle depuis l'élection de l'homme En Marche. 

    Du coup, il a cru devoir rattraper les premiers mois balbutiants de sa majorité et de ses ministres. Il a beaucoup parlé, très vite, très densément, très techniquement. Une remarquable performance intellectuelle sans doute, mais trop brillante peut-être pour convaincre les Français en ce dimanche d'automne généreusement ensoleillé et chaud. 

    La fraternité, le fil conducteur de son quinquennat? 

    Lire la suite

  • Le Conseil d'Etat genevois pilonne le Grand Conseil et les fonctionnaires

    Billets 100 francs 50 euros.jpgLe Conseil d'Etat genevois met les députés et les fonctionnaires sous une très forte pression à six mois des élections. Il a présenté un budget en rouge, prenant le risque, vu la majorité composite du Grand Conseil, qui lui est opposée, de vivre 2018 en copiant collant le budget 2017. 

    Poussé par les bas taux d'intérêt et une conjoncture macronienne de redressement de l'Etat, il veut renflouer la CPEG, la caisse de retraite des fonctionnaires -  d'un coup, d'un seul et non plus par doses homéopathiques jusqu'en 2052, comme le prévoit la loi de fusion CIA-CEH. En échange de cette sécurité, les rentes devraient être fondées non plus sur le dernier salaire touché mais sur les cotisations encaissées - comme tout le monde - et quelques "menues" autres ajustements. 

    Et voilà que, une semaine plus tard, il sort - avec quatre bonnes années de retard - le projet Score qui refont la grille salariale. Une réforme qu'ont conduite d'autres cantons et villes de Suisse il y a belle lurette déjà. Non sans grogne et contestation.

    Lire la suite

  • Les géants, le Kosovo, la Catalogne...

    regions europes 2008.pngPourquoi l'humain normal mesure-t-il entre un mètre cinquante et deux mètres? Le Kosovo est-il un Etat légitime? Et la Catalogne a-t-elle droit à un statut national. Ces questions qui n'ont apparemment rien à voir les unes avec les autres surgissent à la lecture de l'édition du Libération des historiens de ce jour. Libé qui n'existe que parce qu'un mécène, sponsor, capitaliste soutient le journal qui fut libertaire, révolutionnaire, anticapitaliste (cochez dans  les deux cas ce qui convient) a des idées et est une marque qui mobilise encore les intellectuels, savants, scientifiques.

    Point d’actualité sous la plume des professeurs mais des analyses qui tentent d'ouvrir des portes avec les clés qui font leurs compétences. 

    Pour revenir aux géants qui ont subjugué les Genevois autour du dimanche sans voiture, on notera que dans l'histoire la terre a porté des dinosaures qui à la mesure de nos crocodiles et de nos oiseaux étaient des géants. Déchus certes mais ils ont peuplé le globe bien plus longtemps que notre espèce.

    Lire la suite

  • Royal de Luxe: mission réussie!

    geant tete petite keystone.png"Royal de Luxe: mission réussie!", C'est ainsi que la police genevoise titre son communiqué de presse cet après-midi. Elle doit pousser un grand ouf de soulagement que Genève n'ait pas été le théâtre dramatique de quelque individu croyant ou non agir pour leur ("bonne") cause. Mais rien ne transparaît dans les propos du service de presse à ce sujet.

    Sans un mot d'excuse pour les milliers de travailleurs bloqués vendredi autour de la ville (le prix du rêve XXL du ministre de la culture), la police dit qu'elle a justement proportionné son action à l'événement. Vraiment? Comment peut-on justifier le déploiement de 1700 hommes et femmes de sécurité dans la ville pour deux pantins suivis par une foule de moutons émerveillés (850'000 selon une dépêches de l'ATS qui ne cite pas ses sources).

    Lire la suite

  • Robert Ducret, les années faciles

    robert ducret rts.pngRobert Ducret est mort jeudi à 90 ans. Il était contemporain de mon père avec qui il avait siégé au Grand Conseil. L'un était commerçant de combustible à Carouge, l'autre paysan à Bardonnex. Deux chefs de très petites entreprises, TPE comme on dit aujourd'hui, deux indépendants avec une fibre sociale développée.

    Chacun était assez emblématique de ces artisans et paysans genevois. Ils ont contribué à faire la Genève de la second moitié du XXe siècle. L'un était radical, l'autre chrétien-social, deux partis qui ont disparu, l'un avalé par l'esprit libéral, l'autre par la démocratie-chrétienne, un parti entre deux, faute d'avoir la force d'être en avant. 

    Je garde de Robert Ducret, comme Pascal Décaillet, le souvenir d'un politicien proche des gens et toujours prêt à répondre aux journalistes. Ce fut un ministre des finances respecté sans grandes histoires, favorisé par la conjoncture*.  

    Deux souvenirs me reviennent.

    Lire la suite