jeudi, 16 avril 2015

Cyberterrorisme: l'effet Germanwings

cyberterrosime bug.pngLe cyberterrorisme, c'est comme le crash de l'avion de la Germanwings, ça fait peur. Ça fait donc normalement la une des journaux qui sont, la plupart, des amplificateurs d'ego, et de ce fait toujours menacés de faire du populisme. Les menaces plus sourdes, moins médiatiques ou médiatisables - comme le vieillissement de la population ou sa croissance, les devoirs civiques et civiles - ne décollent pas sur les compteurs d'audience qui plus que jamais influent sur le choix des journaux.

Que faut-il craindre le plus le cyber terrorisme, Google ou l'esprit fouineur QI sommeille en chacun de nous et que la technologie démultiplie et l'Etat qui par-dessus tout veut reprendre les commandes?

Infrarouge, qui n'est pas l'émission la plus regardée de notre chère RTS, a donc traité mardi soir la question du cyberterrorisme. Une plutôt bonne émission, où les politiques n'avaient pas le premier rôle ni le meilleur, d'ailleurs. La télé avait invité des seconds couteaux, le vert vaudois van Singer et l'UDC neuchâtelois Clottu, des gentils, qui n'ont pas l'ambition de devenir conseiller fédéral. La Commission de la sécurité du Conseil national ne rassemble d'ailleurs que peu de ténors de la politique suisse.

Lire la suite

17:15 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

mardi, 14 avril 2015

Mais comment font-ils les Zurichois pour élire d'un coup, d'un seul, leurs sept conseillers d'Etat?

zurcher wahlen.pngA Zurich, les électeurs ont élu ce dimanche leurs sept conseillers d'Etat du premier coup. Le huitième candidat a lui aussi passé la barre des 50%. En sera-t-il de même dimanche 19 avril à Genève? Sans doute pas. La plupart des observateurs estiment qu'aucun des cinq conseillers administratifs sortants ne devrait franchir le cap des 50% dimanche. 

La raison tient vraisemblablement à deux facteurs: un facteur technique et un facteur culturel. Le facteur technique, c'est le bulletin de vote.

Lire la suite

17:29 Publié dans Affaires municipales, Démocratie, Politique genevoise | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

lundi, 13 avril 2015

1815: Tambora, Frankenstein, 19 mai

image.jpgEn avril 1815, s'est produit, à l'autre bout du monde, un événement, dont le site du 200e anniversaire de l'entrée de Genève dans la Confédération suisse ne dit mot, mais qui a eu dans le monde un effet si profond qu'on lui doit rien moins que le Frankenstein de Mary Schelley ou la source du mormonisme aux États-Unis à toute sorte d'autres événements dont la mort de quelque 200'000 Européens victimes de l'année sans été de 1816.  

C'est ce que rappelle The Economist dans un long article sur l'éruption du Tampora, un gigantesque volcan, lové au cœur de l'Indonésie, dont l'explosion refroidit la terre entière d'un bon degré et accru les précipitation de 3,6% et fut la cause de perturbations climatiques et météorologiques planétaires et des pluies qui inondèrent la région lémanique, un temps qui inspira Mary Schelley et provoqua l'immigration de nombre d'Européens, dont le père du fondateur des Mormons, entre autres,...

Lire la suite

10:07 Publié dans Air du temps, Information, Nature, biologie, Pays, paysans, wiki | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

vendredi, 10 avril 2015

Haïku municipal et genevois

Municipales

les politiques empalent.

Pâles politiques.

Pâle politique.

Lire la suite

08:44 Publié dans Affaires municipales, Démocratie, Haïku | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

jeudi, 09 avril 2015

Haiku français

Radio France,

C'est la France.

Hélas!

Elles nous manqueraient.

Lire la suite

07:08 Publié dans Air du temps, Démocratie, France, Gestion publique, Haïku, Médias | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

mercredi, 08 avril 2015

Cannibale, halal, casher et Cie: notre télé et son catéchisme

Capture d’écran 2015-04-08 à 14.02.37.png"Le corps et le sang du Christ, allégorie cannibale d'un rituel très catholique...". Mais diable, quelle mouche laïque a-t-elle bien pu piquer notre télévision publique qui, cette semaine de Pâques, nous livre à l'heure du souper et de la messe du 19.30 son condensé de catéchisme multiculturel? ça a commencé lundi avec le christianisme, réduit comme le bouillon au seul catholicisme, et à la consommation forcément cannibale du corps de leur Dieu et  au pain et à l'eau durant les 40 jours de jeûne du Carême.

Mardi soir, c'était au tour des musulmans, également contraint à ne manger qu'après le coucher et avant le lever du soleil, durant le ramadan et en tout temps à vérifier que leur nourriture et d'autres comportements sont bien purs, halal.

Ce mercredi, on passera sans doute à la mode casher, puis on découvrira les interdits alimentaires bouddhistes et hindous et la semaine aura passée. Et la TSR aura rempli son cahier des charges qui est de parler de tout le monde également. Sauf que les chrétiens, qui sont encore majoritaires dans ce pays, n'auront eu droit qu'à 2 minutes 30 de "bonheur", pas une de plus que les autres.

Mais quel bouillon!

Lire la suite

14:40 Publié dans Affaires fédérales, Dans quel état j'erre, Information, Médias | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

lundi, 06 avril 2015

Genève, Zurich: deux communes aux antipodes

Capture d’écran 2015-04-06 à 09.34.53.pngLundi dans quinze jours, on saura si la gauche a retrouvé sa majorité en Ville de Genève ou si l'assise de ses quatre magistrats sur cinq que compte le Conseil administratif s'est réduite grâce à la victoire d'un des quatre partis de la droite qui veulent que ça change. Pour les noms des cinq comaires qui dirigent la municipalité, il faudra attendre le 10 mai. Je ne vois qu'un seul des sortants - ils se représentent tous - puissent obtenir la majorité absolue au premier tour, le 19 avril.

Même Kanaan, qui a plutôt bien mené sa barque et a surtout bénéficié de la calamiteuse gestion de son prédécesseur Mugny, ne devrait pas franchir la barre. Ce qui en dit long sur la difficulté qu'ont nos édiles de rassembler au-delà de leur chapelle politique. La Ville qui est de loin la première commune du canton souffre de son incapacité de concevoir le pouvoir sur un mode collaboratif avec les quarante-quatre autres communes et avec le canton. Dans la plupart des grands chantiers, parkings, mobilité, rade, culture, sports, la ville apparaît plus comme un frein au développement du Canton.

Une des raisons est évidemment politique. Elle est de gauche et le canton est ancré à droite. D'autres raisons résident je pense dans sa dimension et ses compétences. La Ville de Genève est lilliputienne et, hormis la culture et le sports, sans réelles compétences. Il suffit de comparer Genève à Zurich pour s'en convaincre.

Lire la suite

jeudi, 02 avril 2015

Hodgers, le bâtisseur

Hodger regarde à gauche sieber.jpgCoïncidence ou pas, la semaine où le Conseil d'Etat tamponne enfin le plan directeur du quartier de la Praille Acacias Vernets, le futur Geneva Downtown, selon les termes de l'alors ministre de l'urbanisme, le très smart Mark Muller, The Economist dans son édition pascale fait sa première page sur l'espace et la cité et la surenchère que provoque la règlementation et la glue du voisinage. L'article dit entre autre que la population américaine tiendrait tout entière dans l'Etat du Texas.

Depuis quand nous parle-t-on du PAV, me dis-je in petto? Pourquoi faut-il tant de temps pour planter un clou? Si nos prédécesseurs des années 50 et 60 avaient tardé à bâtir les cités satellites, chipoté pour le moindre carré vert, préserver la moindre libellule et son biotope, ce n'est pas 100'000 travailleurs hors frontière que Genève accueilleraient par jour mais 200'000...

Lire la suite

15:22 Publié dans Air du temps, Démocratie, Gestion publique, Politique genevoise, Région | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

mercredi, 01 avril 2015

Bonne nouvelle, Kanaan lâche Nouvel

Capture d’écran 2015-03-31 à 22.40.15.pngLe maire de Genève, Sami Kanaan, a monté son coup comme le président de la Banque nationale quand il  a annoncé le lâchage de la parité entre le franc et l'euro. La semaine dernière encore le ministre de la culture défendait dans son blog le MAH +, la version ripolinée par ses soins du projet de l'architecte français Jean Nouvel, consistant à remplir la cour intérieure du Musée d'art et d'histoire d'étages censés donner un nouveau souffle au bâtiment de Camoletti. 

Mais, en sous main, travaillé au corps par Robert Cramer, ci-devant président de Patrimoine suisse Genève, ex vénérable Société d'art public qui fêtera son centième anniversaire en 2017, le magistrat vert préparait son triple salto arrière.

Première réformation du maire: expliquer poliment à Jean Nouvel que son projet, qui, pour cause d'atteinte au patrimoine, n'émargeait plus des toits du MAH et ne lorgnait donc plus la riante rade de Genève, en avait tout simplement perdu son âme. Un peu, avait argumenté le maire à l'architecte qui avait la tête ailleurs, comme l'ex-bâtiment de la Banque cantonale, au bas de la Corraterie, avait perdu la sienne, quand des experts en esthétique urbaine l'avait rabaissé de deux étages, ôtant sa singularité à ce qui devint aux yeux des Genevois une simple boite de chocolats - ses façades étaient alors recouvertes de vitres fumées...

Lire la suite

07:46 Publié dans Affaires municipales, Air du temps, Communes genevoises, Démocratie | Lien permanent | Commentaires (4) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

mardi, 31 mars 2015

Comment Genève achète les fonctionnaires

Capture d’écran 2015-03-31 à 17.51.27.pngPassons sur le minibénéfice 2014 du Canton de Genève, il ne signifie rien, tant il est ajusté pour satisfaire tout le monde ou presque.

Parmi les ajustements, on retiendra ce fameux montant de 203 millions que le gouvernement dit mettre de côté pour se prémunir d'une mauvaise surprise, celle que pourrait réserver caisse de retraite des 35'000 fonctionnaires du Canton et de ses agences, frappée comme toutes les caisses de retraite du pays par les intérêts négatifs et le vieillissement de la population.

203 millions, ce n'est pas énorme, mais c'est tout de même la moitié du pactole d'Anières  - le pactole d'Anières, c'est, pour ceux qui l'ignorerait encore, une rentrée fiscale surprise d'un très riche contribuable, merci à lui ou à elle!

Qui a eu la bonne idée au sein du Conseil d'Etat de provisionner ces 203 millions dans cette rubrique? Un vieux routier de la politique ou le jeune ministre des finances? Toujours est-il qu'on voit mal une majorité du Grand Conseil s'y opposer. Les socialistes ont bien vu le piège. Il dénonce un artifice. C'en est un. Ces 203 millions sont un bel asticot que le gouvernement accroche à sa ligne pour renouer le dialogue social avec la fonction publique. 

Lire la suite

17:58 Publié dans Economie, Facebook, Gestion publique, Politique genevoise | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

lundi, 30 mars 2015

Des médias de bonnes nouvelles

Donnez-nous des bonnes nouvelles! L'antienne est récurrente depuis que la presse existe. Il est vrai que le journal ne reflète que rarement la réalité de la vie qui va. Jamais d'info sur les trains qui arrivent à l'heure, les quelque 500'000 va et vient quotidiens - presque sans accidents - des travailleurs de et vers Genève, des 95% de la population active qui toujours à Genève a un emploi, des vieux qui vieillissent toujours plus vieux, des gens heureux, les gens heureux n'ont pas d'histoire donc pas de quoi remplir les journaux.

Mais, mais, mais...

Mais les gens en ont marre des breacking news, du bruit de l'info en continu, des images en boucle, des directs sans filtre. Et puis, à Genève, 41% des gens sont étrangers et n'interagissent donc pas avec la politique locale ou nationale. Et si l'on y inclut les frontaliers et les abstentionnistes, seuls 20% des gens suivent l'actualité politique.

Lire la suite

22:48 Publié dans Air du temps, blogs et net, Information, Médias | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

samedi, 28 mars 2015

Faut-il émasculer Genève pour la satisfaire?

Pauvre ville de Genève! La Municipalité et ses cinq édiles, en phase de réélection difficile, nous ont donc pleuré dans le gilet cette semaine pour dire combien leur magnanimité leur coûtait désormais trop chère et que les coucous habitant les autres communes, qui ne paient pas leur dû, feraient bien d'y réfléchir. Un rapport qui, selon Le Temps a coûté 100'000 francs, soit 100 jours de travail évalue la facture entre 150 et 190 millions, compte tenu d'un gain en faveur de la Ville de 12 petits millions des complexes péréquations fiscale et financière intercommunale. 

Premier constat: soit la péréquation ne sert à rien, puisque la Ville n'y gagne que des clopinettes (à peine plus d'un pour cent de son budget), soit elle ne reçoit pas plus parce qu'elle ferait partie du club des communes riches du canton, soit encore parce qu'elle dépense trop. Croyez-le ou non, les trois hypothèses sont vraies.

Deuxième constat: faut-il émasculer la ville en cantonalisant quelques uns de ses joyaux, comme le propose la  Constituante et le président durable du Conseil d'Etat?

Lire la suite

12:17 Publié dans Affaires municipales, Constitution, Démocratie, Politique genevoise | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

jeudi, 26 mars 2015

Snapchat, Facebook, des ogres pour les médias?

image.jpgAinsi le New York Times devrait diffuser directement des articles sur Facebook et recevoir en contrepartie une part de la manne publicitaire que le partenariat entre le plus grand réseau du monde et l'un des plus prestigieux journaux du monde devrait générer.

Snapchat a anticipé le nouveau marché de quelques semaines en créant Schnapchat Discover, qui relaye des news taillées sur mesure pour ce nouveau venu dans le monde bouillonnant des réseaux et qui captive les jeunes. 

Il paraît que 80% des jeunes Américains s'informent via les réseaux sociaux et ne les quittent plus. Facebook est comme Windows le fut pour leur papa, un ogre incontournable. Les éditeurs qui espéraient troquer leurs rotatives contre des sites internet pourraient déjà devoir réviser leur plan.

A quoi bon entretenir des sites internet ou des blogs à grand frais si Facebook fait le travail gratuitement et en plus promet de partager les bénéfices? Les rédactions auraient peut-être mieux à faire en pactiser avec Snapchat, Facebook, Twitter ou Google + Pinterest et les autres qui vont suivre.

Le séisme FB-NY, s'il a lieu, promet de sacrés répliques. Comment résister et capter durablement des abonnés fidèles? Vaste question!

Lire la suite

23:10 Publié dans blogs et net, Economie, Facebook, Médias | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

mercredi, 25 mars 2015

Salerno pleure comme une vieille paysanne et s'attaque aux coucous

ville charge.pngAh, mon brave Monsieur, ça eut payé, mais ça ne paie plus.

Sur le site de l'éplorée Ville de Genève, je n'ai pas encore trouvé l'étude complète d'Ecoplan à 100'000 francs qui permet à la majorité gouvernante de dénoncer les Genevois coucous qui viennent se servir dans son nid sans payer leur dû. [Nouveau regard sur le net vers 11h30 et voilà le rapport Ecoplan.]

Ouh, les vilains! Ouste, sortez de ma maison, restez dans vos  banlieues ou passez à la caisse!

Venant de la plus grosse et d'une des plus riches communes du canton, le rapport n'a qu'un but: donner une légitimité économique à la création de Union des villes de Genève qui sera sans doute l'Union des villes socialistes de Genève. L'UVSG devrait voir le jour ce samedi.   

Lire la suite

mardi, 24 mars 2015

Quand les terroristes étaient des juifs

Un bouquin consacré à la naissance d'Israël, sorti l'an dernier en Grande-Bretagne, va débarquer au cœur de l'empire americain. L'occasion pour The Economist d'en faire la recension. Son auteur Bruce Hoffman, qui a travaillé pour la CIA à Bagdad et dirige un institut sur le terrorisme et la violence à la St Andrew University, y défend la thèse qu'Israël doit sa naissance effective aux actes terroristes de son armée secrète la Haganah, plus particulièrement de ses deux bras actifs, l'Irgun de Begin et la Lehi de Shamir, dont les soutiens financiers remontaient jusqu'a l'épouse du président Roosevelt, et de l'incapacité des Anglais à mener une guerre contreterroriste efficace, ce que pratiquent les Israéliens avec assiduité. 

Les Arabes ont appris la leçon, certains ont fréquenté les universités israéliennes sur le sujet, le mémoire de Begin, The Revolt, figurait dans la bibliothèque afghane d'Al Qaïda, mais Israël a toujours une longueur d'avance dans le domaine et sait déjouer la plupart des pièges pour les avoirs mis en pratique.

Lire la suite

10:57 Publié dans Monde | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

dimanche, 22 mars 2015

Les Verts, pensez-y! Avant qu'ils ne disparaissent...

Un tram passe dans les Rues Basses. Mon œil capte à la dernière seconde un slogan: Les Verts, pensez-y, mon cerveau décode aussitôt: Les Verts, pensez tri. L'homophonie est trop évidente. Fortuit? Les Verts, comme le coucou, se servent-ils d'un slogan public pour prospérer dans l'air du temps? Finaud!

FAQ: cet air du temps est-il toujours favorable aux Verts. Associer son avenir même subliminalement à une politique de recyclage, désormais largement partagée par tous, sera-ce suffisant? Nucléaire, mobilité, bio, dans la plupart de leurs marques de fabrique, les écologistes doivent faire face à des concurrents qui ne sont pas tous politiques.

Lire la suite

samedi, 21 mars 2015

Femmes de France, une première, mais pour quoi faire?

image.jpgLa France, qui n'a toujours pas de pétrole, a pris du retard dans les moulins à vent, bataille dans son carré de sable saharien pour protéger son uranium, entretient une armée au-dessus de ses moyens..., a tout de même trouvé une bonne astuce pour créer en ce mois de mars printanier des assemblées 100% paritaires.

Ce dimanche 22 mars et dimanche prochain, on n'assistera pas seulement au crash programmé, attendu, storifié du binôme Hollande Valls, qui fait la une de Charlie Hebdo cette semaine, mais aussi à l'election d'autant de femmes que d'hommes dans les assemblées des départements français. Sauf à Lyon*, où la communauté de communes du Grand Lyon échappe au département du Rhône et va désormais cumuler les compétences départementales et celles de la communauté de communes.

Oui, nos chers voisins innovent. 

Lire la suite

00:19 Publié dans Air du temps, Constitution, Démocratie, France, Politique | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

vendredi, 20 mars 2015

Peut-on se fier à Info-CEVA?

ceva info mars.pngLes autorités ne mentent pas. Sauf par omission. Comme tout le monde. La preuve dans le dernier bulletin d'information du CEVA. Au détour d'un paragraphe, ces quatre feuilles annoncent la reprise de la creuse du tunnel de Champel, interrompue pendant onze semaines en raison d'un grave accident, dont a été victime un ouvrier, aujourd’hui hors de danger sans préciser quelles séquelles il garde. Pourquoi n'avoir pas communiqué cette information le jour de l'accident?

Pour le reste, circulez, il n'y a rien à voir. Le chantier, qui s'est accordé, à peine lancé, vingt-et-un mois de rab, roule selon l'horaire.

Question thunes, les ingénieurs sont aussi dans les clous. Après s'être là aussi accordé une rallonge d'un demi-milliard de francs, soit 50% de plus par rapport au budget initialement évalué, la direction des travaux fixe la dépense finale pile dans le budget révisé. Trop beau pour être vrai? Enfin, il y a tout de même un risque de surcoût de 200 millions, une paille. A suivre!

13:49 Publié dans Gestion publique, Information | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

jeudi, 19 mars 2015

La mondialisation ne frappe pas que les taxis genevois

image.jpgLa gratuité de 20 Minutes fait sans doute du mal à la Tribune et aux autres médias qui comptent sur le paiement  régulier de leurs lecteurs pour exister. Et n'ont pas la chance  - mais en est ce-une? - d'être financés en tout ou partie par la redevance obligatoire. C'est un peu comme dans les transports. Il y a les transports publics qui roulent grâce aux fonds publics et il y a les taxis qui tirent le diable par la queue. Et voient dans le grand méchant Uber un concurrent déloyal. 

Qu'est-une concurrence loyale? Celle qui applique les règles du pays, que dis-je du canton, de la commune? Dans ce cas, il faudrait fermer les frontières à bien des produits. Et empêcher les lecteurs de la Tribune de profiter des offres alléchantes des journaux étrangers. Les chauffeurs de taxis se demandent-ils dans quelles conditions sont fabriqués nos vêtement, nos mobiles, la plupart des jouets, sans parler des fraises et des asperges qui débarquent dans nos supermarchés alors que la feuille du marronnier de la Treille est à peine éclose? 

Lire la suite

21:45 Publié dans blogs et net, Economie, Médias, Monde | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

mercredi, 18 mars 2015

Charlie, Charlots

IMG_6836.JPGDimanche, les dressoirs, que la tenancière du kiosque-bar-PMU Le France, en bas Collonge, garnit de journaux à la vente, étaient toujours plein de Charlie Hebdo. Où sont donc les "Je suis Charlie" défenseurs de la liberté d'expression à tout crin? Où est passé l'Esprit-du-11-janvier?

Jean-Noël Cuénod s'en inquiète aussi. Mais mon éminent confrère, rédacteur en chef de La Cité, un canard qui cherche aussi désespérément les amoureux du papier et des longs articles, pense qu'il est là et qu'il brasse la société comme Mai 68 a changé la France. Lentement mais sûrement. Un marqueur peut-être, mais un marqueur ne change pas la société, elle révèle ce qui s'y passe comme le thermomètre qui ne fait pas le changement climatique. Ce qui change le monde depuis 50 ans, c'est la technologie et la démographie. J'y reviendrai.

Dans le dernier numéro de Charlie, il y a un grand papier que la gauche (mais aussi la droite) doit lire impérativement. Il s'intitule: "La gauche se meurt, non parce qu'elle a échoué, mais parce qu'elle a réussi."

Lire la suite

09:23 Publié dans Air du temps, Démocratie, Europe, France, Médias, Monde, Politique | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

mardi, 17 mars 2015

Impôt et famille: EWS fait du MCR

image.jpgIl ne faut jamais avoir trop tôt raison. Micheline Calmy Rey, quand elle devint ministre des finances de Geneve voulut imposer le rabais d'impôt par charge de famille plutôt que la déduction fiscale sur le revenu. La différence est de taille car la même somme d'argent réduisait bien plus la facture fiscale des bas revenus que celle des hauts. Mais c'était un juste retour des choses vue que l'assurance maladie est la même pour tous, que vous soyez riches ou pauvres.

Mais voilà, la ministre socialiste vit sa loi cassée par le Tribunal fédéral car la disposition genevoise n'était pas en harmonie avec la loi fédérale d'harmonisation fiscale. exit donc le rabais d'impôt et retour des déductions fiscale traditionnelle qui profite plus aux riches qu'aux pauvres. Notez qu'à Geneve les plus pauvres ne payant pas d'impôt ils ne profitaient pas du système MCRM.

c'est le même argument que les partis de droite servent aujourd'hui à EWS. 

Lire la suite

08:42 Publié dans Affaires fédérales, Economie, Gestion publique, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

dimanche, 15 mars 2015

Deux villes suisses dans le top ten

image.jpgL'information c'est l'angle que l'on donne à un papier. J'aurais pu titrer ce billet:  Top ten des bonnes cités: Geneve, 8e, n'a toujours pas retrouvé sa troisième place perdue en 2011. J'aurais pu aussi choisir: Vienne est toujours la ville où l'ont vit le mieux. On aurait pu encore titrer: Aucune ville françaises dans les dix meilleures villes du monde.

Les internautes adorent les palmarès, les papiers sur les bonnes pratiques ou les "comment faire", les papiers didactiques (Parmi mes articles les plus lus, il y a deux abécédaires, l'un sur le budget de Genève l'autre sur la grève des Transports publics, deux points qui doivent dégrader la position de Genève).

On peut toujours discuter le baromètre ou casser le thermomètre, la mesure indique toujours quelque chose. En l'occurrence, c'est Mercer International qui a publié le 4 mars son inventaire des villes par ordre de qualité de vie. Vienne sort en tête, suivie de Zurich, comme en 2014. Wikipedia a aussitôt mis sa note à jour, mais il faut acquérir l'étude pour savoir pourquoi.

Quelles autorités ou qu'elles institutions l'achètent à Genève? Que fait la ville pour retrouver le podium?

Lire la suite

15:46 Publié dans Affaires fédérales, Europe, France, Information, Monde | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

vendredi, 13 mars 2015

Quel est l'avenir de la presse papier traditionnelle en Suisse romande ?

image.jpgVaste question n'est-pas! Quand je tape sur Google "avenir de la presse", je tombe sur des réponses... pertinentes. Elles doivent avoir quelque chose à voir avec mes autres recherches, de sorte que les réponses que Google m'offre ne sont vraisemblablement pas les mêmes que celles que recevraient mes voisins, mes confrères, les lecteurs de ce blog - sentiments confus de solitude, de traque, de service fin et adapté.

L'exact opposé d'un imprimé en somme. Les lecteurs d'un journal formaient une communauté virtuelle qui partageaient le même lot d'infos vérifiées. Un contrat de confiance quotidien, ou presque.

Qu'est-ce qu'un journal?

Lire la suite

22:16 Publié dans Air du temps, Démocratie, Economie, Facebook, Médias | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

jeudi, 12 mars 2015

La petite sœur de BHL

image.jpgLes saints, sincères ou pas, ont toujours effrayé les théologiens, les docteurs de la Loi, qu'elle soit juive ou islamique ou même chretienne, car les théologiens, comme de pieux avocats n'ont de cesse de prescrire des règles partout et toujours. Ce sont des diables. Quoique, ajoutons cette touche de complexité, sans eux, sans doute, ce serait l'anarchie, le règne du pur amour ou/et la loi de la jungle, paradis ou enfer ou les deux. 

Lire la suite

22:25 Publié dans Air du temps, Dans quel état j'erre | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

mardi, 10 mars 2015

Central Park à Cologny et golf à Compesières

40 hectares à un taux de 1 soit un mètre carré de logement pour un mètre carré de terrain, (le vieux Carouge et le quartier des tours affichent des taux supérieurs à 1,4, Montchoisy à 2) permettent théoriquement de bâtir 4 à 5000 logements.  Le Parti socialiste en réclame 2000, à ériger sur le golf de Cologny. Gaspillage, pusillanimité?

L'emplacement est de première qualité. Et l'on voit assez bien quelques audacieuses tours faire écho à celles du quartier Praille Acacias et préserver un maximum de surface verte, de quoi créér a mi-distance entre la ville et l'autoroute du lac un Central Park à la Genevoise.

Et le golf? Il y en a déjà plusieurs dans le grand Genève et sans doute bien des propriétaires seraient intéresser. J'en verrais bien un à Compesières ou ailleurs qui marierait production agricole locale et greens délicats. Vue imprenable sur Genève, le lac et le Salève et en prime une maison forte qui a appartenu à l'ordre de Malte. 

http://www.urbaplan.ch/blog/wp-content/uploads/2015/01/densite_web2.pdf

http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/socialistes-veulent-2000-logements-golf-cologny/story/13698096

Lire la suite

21:28 Publié dans Affaires municipales, Gestion publique, Région, Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | |